Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Une belle surprise dans la bal

Aujourd'hui dans ma boite aux lettres m'attendait une belle surprise venant deMarie-Christine une amie bretonne. J'ai reçu une très belle boite au crochet en forme de coeur et qui sent bon le parfum des roses car Marie-Christine a ajouté dedans un petit sachet senteur. Tout cela était accompagné d'une belle carte représentant des maisons fleuries en Bretagne. C'est la suprise pour mettre inscrite au jeu du PIF sur son blog.
Je te remercie beaucoup Marie-Christine pour ton gentil envoi qui me fait très plaisir, elle est très jolie cette boite.



Voir les commentaires

Finie de broder la petite église

J'ai finie de broder la petite l'église d'ailleurs la voici:


N'est-elle pas belle mon église au mur blanc avec ses magnifiques vitraux et sa cloche. Malgré les branches qui manquent aux arbres.

J'ai bien avancée sur la broderie.

Voir les commentaires

Pour bien dormir ce soir

Il était une fois au Moyen-Age, un roi qui vivait dans un grand château.
Il avait une fille, une princesse qui était une jeune, jolie et attirait tous les regards des princes de la région.
Mais la princesse avait un défaut: tout ce qu'elle touchait fondait.
Peu importait la matière: fer, acier, bois, céramique, poterie tout se mettait à fondre dès que l'objet était en contact avec sa main.
De ce fait, les hommes étaient effrayés à l'idée de la toucher.
Personne ne voulait l'épouser. Le roi était désespéré.
Que pouvait-il faire?
Il prit alors conseil auprès des plus célèbre sorciers et magiciens du pays.
L'un des sorciers dit au Roi:
-Sire, si votre fille touche un seul objet qui ne fond pas, elle sera définitivement guérie! Le Roi reprit espoir. Quelques jours plus tard, il organisa une grande fête au château au cours de laquelle quiconque pouvait soumettre n'importe quel objet au toucher de la princesse.
Celui qui arriverait ainsi à guérir la princesse pourrait l'épouser et hériter de l'immense fortune du bon roi.
La princesse accepta le défi.
Trois jeunes princes s'inscrivirent à la compétition. Le premier apporta un objet en titane ...mais hélas, aussitôt que la princesse le toucha , l'objet se mit à fondre. Le deuxième apporta un énorme diamant persuadé que le diamant est la substance la plus solide et qu'elle ne fondrait pas.
Mais hélas, dès que la princesse posa la main le diamant, il se mit également à fondre. Le troisième prince approcha, il dit à la princesse
-Glissez votre main dans ma poche et sentez ce que vous touchez.
La princesse s'exécuta, bien que devenant rouge pivoine..Elle sentit quelque chose de dur. Elle le serra dans sa main et la chose ne fondit pas!
Le roi était au comble de la joie! Hourra! Sa fille était guérie!
Le prince put marier la princesse et une grande fête eut lieu dans tout le pays pendant 3 jours.

Question: Qu'y avait-il dans le pantalon du prince ?

Des smarties bien sûr.
Ils fondent dans la bouche, pas dans la main.
A quoi pensiez-vous ? 

Voir les commentaires

Sal "mon rêve dans le jardin" 2ème partie

J'ai finie la 2ème partie du Sal de Maria (mon rêve dans le jardin),

j'aime bien le broder.

Je lui trouve un aspect fin et chic.

En attendant la prochaine partie, je continue sur mes autres encours

Voir les commentaires

Mes petites xxx sur le village of hawk run hollow

J'ai commencée un nouveau carré du village of hawk run hollow pour changer un peu.

C'est vrai que je commence à avoir beaucoup d'ouvrage en plan et il va falloir que j'y remédie, sinon je vais avoir trop de début sans fin dans les tiroirs. Donc nouvelle résolution,  pas la peine d'attendre la nouvelle année pour en prendre.

(je termine ce que j'ai en plan)
Enfin, voilà un petit peu de mes croix d'aujourd'hui 

Voir les commentaires

Une de plus dans ma boite

Notre amie Edith m'a envoyée cette jolie carte de Nice, le bord de plage avec la mer bien bleu. En regardant la carte, je m'imagine étendue sur un transat à l'ombre d'un parasol pour éviter les coups de soleil.
Comme cela fait du bien, les doigts de pieds en éventail à rêvasser aux îles lointaines....On sent cette petite brise marine qui effleure la peau délicatement. Au loin quelques mouettes dans le ciel d'azur, ce que je suis bien. Je crois qu'une petite sieste sera la bienvenue.
Résultat d'analyses reçu aujourd'hui, il n'y a rien les filles. C'est bon

Je te remercie beaucoup Edith de remplir ma petite collection avec ces jolies cartes.

Voir les commentaires

Je vous emmêne....

Ce soir, j'ai décidée de vous emmener voir Nina  une amie qui habite Istanbul et dont vous pourrez découvrir son blog en cliquant sur son prénom. Dans son coin de paradis, il ya le ciel, le soleil et la mer.
Je tiens aussi à la remercier de son envoi, une belle carte colorée de différentes petites scènes
Mais aussi un livre sur la broderie de Turquie

 
Belle broderie au point de croix et différents points, du hargander.

Broderie hargander avec du fil brillant que l'on voit mal à la photo,

mais très bien sur l'image du livre.



Petit abat-jour brodé avec différents points, je trouve cela très joli

Point de croix avec le tour au crochet fait dans différentes couleurs.
Et encore bien d'autres merveilles

( rideaux au crochet, ouvrages avec des perles) etc...
Le monde de la brodeuse est sans frontière.

Voir les commentaires

Un petit bonheur ne vient jamais seul.....

Coucou les copinettes

Regardez ce que l'on m'a donné: Une personne que je connaissais pas du tout et qui m'a vue faire du point de croix....Ma gentillement offert l'ouvrage des dames qu'il détenait de sa grand-mère.
Je dis (il) car c'est un monsieur qui a gardé pendant plus de 40 ans ce livre qui venait de sa grand-maman. Ce monsieur n'est d'ailleurs plus un jeune homme puisqu'il fait partie du 3 ème âge.
Ce livre, il la conservé en pensant qu'il pourrait un jour le transmettre à quelqu'un qui comme sa grand-mère serait une personne attachée aux travaux d'aiguilles. Quel bonheur d'avoir reçu ce livre, jamais je n'aurais pensée que l'on me donne un si beau livre  (pas par l'aspect car il a souffert du temps mais il est complet aucune page ne manque)
Je vous le montre en image



Une partie tant d'autres des petites grilles qu'il contient. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, dans la même journée une dame cette fois m'a offert ceci:
Un classeur appelé ouvrage qui date de l'année 1953. Voilà de quoi émerveillé mes yeux de jolis ouvrages.








Que du bonheur, du bonheur

Voir les commentaires

J'en ri encore...

Vous êtes-vous déjà senti coupable de regarder les gens de votre âge et de penser 'Je ne peux pas paraître aussi vieux !' Alors, vous allez apprécier celle-ci : 

J'étais assise dans la salle d'attente pour mon premier rendez-vous avec un nouveau dentiste quand j'ai remarqué que son diplôme était accroché sur le mur. Il y était inscrit son nom et je me suis soudain remémoré un grand brun portant ce nom. Il était dans ma classe de lycée quelque 40 ans auparavant et je me demandais si cela pouvait être le même garçon pour qui j'avais craqué à l'époque ?? 
 
 Quand je suis entrée dans la salle de soins, j'ai immédiatement écarté cette pensée de mon esprit. Cet homme grisonnant, dégarni et le visage marqué de profondes rides était bien trop vieux pour avoir été mon amour secret ... Quoique... Après qu'il eut examiné ma dent, je lui ai demandé s'il était allé au lycée Henry IV. 
'Oui', m'a-t-il répondu. 
'Quand avez-vous eu votre bac ?', ai-je demandé. 
'1959. Pourquoi cette question ?'
 
'Eh bien, vous étiez dans ma classe', me suis-je exclamée !
 Et alors cet affreux vieux petit crétin m'a demandé : 'Vous étiez prof de quoi ?'
  



La scène se passe dans la maison de retraite "Les cheveux blancs". 

Fernand, 91 ans, voit avec bonheur arriver une nouvelle, Félicité, jeunette de 85 ans. Rapidement, comme deux aimants, leur attirance mutuelle les fait s'asseoir côte à côte au réfectoire, devant la TV, pendant les jeux, et Fernand tient Félicité par les épaules au cours des farandoles. 
Arrive ce qui devait arriver : les deux amoureux, un beau soir, partagent le même lit, chambre 320.

Je vous laisse imaginer cette première nuit d'amour. 
Le lendemain matin, Fernand, au réveil :

« Félicité, ma chère, je vous dois des excuses. Si j'avais su que vous étiez toujours vierge, j'y serais allé plus doucement.»

-  Mais non, mon bon Fernand, c'est moi qui vous présente mes excuses. Si j'avais su que vous bandiez encore, j'aurais retiré mes collants.

Voir les commentaires

Une petite grille vous tente....

Comme il pleut, je me suis amusée à faire une petite grille de mots croisés aux points de croix et cela sous forme d'une petite grille en trois couleur.
Si elle vous tente un petit clic sur l'image.

Voir les commentaires

1 2 > >>